« Délicat, tendre et facétieux »

cropped-book-1149031_1280

Le blog « Les mots de la fin »  a chroniqué Les Enfants Indociles.

Merci à Nadège pour son article, dont voici un extrait :

« À l’âge adulte, Claire était devenue rêveuse et contemplative mais l’absence de ses parents avait creusé un grand vide… Avait-elle le droit d’être heureuse ? De vivre pour elle ? Son histoire de famille l’entravait, bridait ses désirs, empêchait toute envolée. Elle rêvait sans cesse mais ne se réalisait pas dans la vraie vie.
Magda disparue, Claire doit réagir, partir à sa recherche… Et voilà qu’elle reçoit régulièrement des lettre de la vieille dame qui se met à lui lancer des défis : porter des chaussures excentriques une journée durant, poser nue, démissionner de son travail… Alors, Claire va entrer dans le jeu de pistes organisé par sa grand-mère ; elle va s’affranchir de ses craintes, oser, rencontrer des gens – qui ressemblent étrangement aux personnages des livres de Madeleine Jarnon… – entreprendre, se permettre des choses, prendre des risques.
Elle va prendre son envol, trouver des réponses aux questions et aux incompréhensions enfouies depuis l’enfance. Elle ira au-devant de ses parents pour saisir enfin l’insaisissable, pour briser les chaînes qui la maintenaient au sol, attraper ses rêves et les faire exister.
Un joli roman, délicat, tendre et facétieux. Une recherche de liens en quête de soi. »

Pour lire la chronique dans son intégralité, cliquez ici.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :